/medias/image/15105577155ba9f1501e801.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Jérôme Lefevre - L'ESIRESEAU du mois - Octobre 2015

ESIRESEAU du mois première page

-

14/10/2015

Interview Jérôme Lefevre (Promo 2007) réalisée par Noélie Lataste (Promo 2017)
 
Peux-tu commencer par nous dire ce qui t’a orienté vers l’ESIReims, qui s’appelait encore l’ESIEC à l’époque ?
                A la fin de ma prépa physique-chimie, je voulais continuer à étudier la chimie organique. J’ai pensé que l’étude des matériaux était une bonne solution pour cela. J’ai choisi l’ESIEC parce que l’école abordait l’emballage de façon concrète contrairement à d’autres écoles de matériaux.
 
Tu étais très impliqué au sein des associations de l’école. Qu’est-ce qui t’a motivé à le faire et quels étaient tes rôles ?
                C’est surtout pendant ma deuxième année que j’ai participé à pas mal de choses. J’étais à la fois membre actif du BDE et président du BDS. Le choix du BDS s’est fait naturellement parce que j’ai toujours été fan de sport et en particulier de handball que je pratiquais intensivement à l’époque. Pour le BDE, on organisait les soirées et on s’occupait aussi des annales.
 
Quel a été le meilleur souvenir de tes trois années passées à l’école ?
                C’est plus un ensemble qu’une soirée en particulier que je garde en mémoire. Si je devais vraiment choisir, je dirais que l’organisation du week-end d’intégration a eu une saveur particulière. On avait beaucoup de pression mais au final, nous étions plutôt satisfaits du résultat malgré l’épuisement.
 
Qui était ton professeur préféré ?
Je ne m’en souviens pas vraiment. Je me rappelle avoir apprécié les cours de M. LEMAITRE en marketing. Par contre, sans parler de « professeurs préférés », on se souvient plus souvent des profs marquants, c’est le cas de : M. APPLINCOURT en thermodynamique qui a dû marquer plusieurs promos voir plusieurs décennies. Il y a aussi M. VASSEUR avec ses cours de programmation sur LabView. Ce sont ces deux figures charismatiques qui m’ont marquées.
 
Une fois diplômé, tu te diriges vers la verrerie, pourquoi as-tu fait ce choix ?
                L’opportunité s’est présentée à la sortie de l’école. J’ai postulé à plusieurs postes dont la verrerie. Mon choix s’est finalement porté sur les Verreries Brosse.
 
Quel a été ton premier travail ?
                J’étais chef de projet junior et j’ai commencé par une période de formations pendant plus d’un mois. Tout ce qu’il y avait à savoir sur le verre et sur la fabrication d’un flacon ont été une découverte à mon arrivée. Malgré les cours que j’avais suivis à l’école, je me suis aperçu en me spécialisant dans un matériau que j’avais encore énormément de chose à apprendre.
 
Depuis, tu as beaucoup évolué, tu as même changé d’entreprise, racontes-nous.
                Pendant mes cinq ans au sein des Verreries Brosse, j’ai été chef de projet et responsable développement décor. J’étais alors plus concentré sur la décoration des flacons.
                Il y a deux ans,  j’ai quitté les Verreries Brosse pour rejoindre un autre verrier : Heinz Glas. Je suis toujours chef de projet mais cette fois dans les locaux commerciaux en région parisienne. Contrairement à mon ancien poste en usine, je suis moins confronté aux problèmes quotidiens de production. J’ai un poste plus commercial. Je suis d’avantage impliqué dans les négociations de prix qu’auparavant. C’est intéressant de découvrir une autre facette du poste de chef de projets.
 
Pourquoi as-tu choisi de rester dans la verrerie ?
                Cette activité me plaît beaucoup, elle représente le luxe, la parfumerie, c’est un milieu particulier qui fait rêver.  Au bout de cinq ans, j’avais envie de voir autre chose tout en restant dans ce domaine et l’opportunité s’est présentée chez Heinz Glas.
 
 
As-tu un projet dont tu es particulièrement fier ?
                J’ai pas mal de clients Esieciens / Esireims, je ne voudrais pas faire de jaloux (rires). Un de mes récents projets a été Black Opium pour Yves Saint Laurent. C’était un challenge énorme pour les équipes de Heinz Glas. Ce laquage particulier avec des paillettes a demandé beaucoup de travail pour la mise au point. Cela a été un beau travail avec les équipes d’Yves Saint Laurent qui nous ont faits confiance même dans des situations parfois tendues. Finalement, c’est devenu  un grand succès !
 
Après 7 ans d’expérience, as-tu des valeurs professionnelles et/ou personnelles qui te touchent particulièrement ?
                L’honnêteté et la rigueur. L’honnêteté vis-à-vis des clients, avoir des échanges sincères sur ce qui va ou ne va pas. Et la rigueur qui est indispensable pour mener à bien un projet.
 
As-tu des connaissances dans un domaine professionnel ou personnel que tu pourrais partager avec les anciens et étudiants ?
                Pour le côté professionnel, la réponse est évidente : le verre ! Je peux aiguiller qui le souhaite sur le verre et  le décor sur verre. Ce qui est magique dans le verre, c’est que chaque flacon a ses spécificités, il n’y a pas de règles théoriques qui permettent de produire un flacon parfait du premier coup.
                Côté perso, je ne suis pas vraiment parisien donc je peux difficilement aider sur la capitale (rires). En revanche, s’il y a des gens qui veulent visiter la belle région de Picardie, il n’y a pas de problème !
 
Tu avais l’intention d’organiser des afterworks sur Paris, où en est ce projet ?
                J’ai été pas mal occupé entre mon travail et l’aide que j’apporte à l’AMPAC pour l’annuaire. Mais j’ai bien l’intention d’organiser ça avant la fin de l’année ! Le but est de bien communiquer sur l’événement afin qu’un maximum de personnes puissent venir, de trouver l’endroit idéal et pourquoi pas un sponsor pour financer une partie de l’évènement.
 
As-tu des projets pour l’avenir ?
                Aujourd’hui, je n’ai rien de particulier à court terme pour le pro. Je vais voir ce qu’il est possible de faire au sein de Heinz. Pourquoi pas un poste en Allemagne ou au Pérou !! A moyen terme, je souhaiterai évoluer vers un poste de management.
 
Un dernier message ?
                Un petit coucou à la promo 2007, n’hésitez pas à vous manifester lors des afterworks ou sur les forums de l’AMPAC.
 
 

946 vues Visites

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

ESIRESEAU du mois première page

ESIRéseau du mois d'Avril - Victor HUART

User profile picture

Etienne Le Marois

24 avril

1

ESIRESEAU du mois première page

ESIRéseau du mois de Janvier - Anne De Buyer

User profile picture

Noélie LATASTE

05 janvier

2

Information Générale

Les clubs de l’ESIReims soutiennent la Maraude citoyennne

GG

Gabin Gabin BENAC

06 juin